|

société

politique de lutte contre l'esclavage et le trafic des êtres humains

Présentation
Cette déclaration de lutte contre l'esclavage et le trafic des êtres humains s'inspire de la section 54 du Modern Slavery Act 2015 et constitue la déclaration de de lutte contre l'esclavage et le trafic des êtres humains de Biohorizons UK (« BioHorizons UK ») pour l'année fiscale dont l'échéance est fixée au 31 décembre 2016. Cette déclaration énonce les différentes mesures prises par BioHorizons UK dans la prise en charge et la gestion des risques associés à l'esclavage et au trafic d'êtres humains au sein de son entreprise.

Structure de notre organisation
BioHorizons UK, dont le siège est basé à Bracknell/Berkshire, est une filiale d'Henry Schein Inc., une société du FORTUNE 500® et membre du S&P 500® et du NASDAQ 100®. BioHorizons UK mène ses activités sous son nom propre. Elle dispose d'un système complet constitué d'autorités, contrôles et politiques internes.

Nos sources d'approvisionnement
BioHorizons UK dispose de plus de 300 fournisseurs actifs dans le monde, dans les domaines des produits de santé et des composants.

Nos politiques
Le groupe mondial Henry Schein, et notamment BioHorizons UK, s'engagent à respecter les normes les plus strictes en matière d'éthique. Le principe maître de nos règles commerciales internationales vise à « adhérer aux normes juridiques et réglementaires régissant tous les aspects de notre activité, y compris l'approvisionnement, la vente et la distribution de nos produits. » Ceci s'applique à notre propre organisation, mais aussi aux acteurs tiers avec lesquels nous travaillons et coopérons.

Nos pratiques professionnelles et nos politiques en matière de ressources humaines imposent à BioHorizons UK la mise à disposition d'un lieu de travail sans discrimination, intimidation, hostilité ou violence.

En 2016, le groupe international Henry Schein, et notamment BioHorizons UK, ont adopté un Code de conduite pour les fournisseurs (« le Code ») qui a été intégré à notre système qualité. Ce code définit nos attentes en termes de droits de l'homme auprès des fournisseurs. Il affirme expressément que les fournisseurs ont l'obligation de fournir un environnement où la volonté de travailler est réputée libre et n'induit pas un travail forcé, de punitions corporelles ou de menaces de violence, ou toute autre forme de violence physique, sexuelle, psychologique ou verbale au titre de méthode de discipline ou de contrôle. Le code interdit le travail des enfants et exige l'adhésion aux règles d'âge minimum de travail définies par les lois locales.

Mesures additionnelles
Bien que nous ne nous considérions pas comme exposés à des risques de travail forcé ou de travail des enfants au sein de notre organisation, nous mettons actuellement à jour nos politiques RH en vue de renforcer notre message de tolérance zéro sur ces sujets. Nous avons également la volonté d'améliorer la prise de conscience des ces questions auprès de nos équipes dans le cadre de leurs activités mondiales au sein du groupe Henry Schein.

Actuellement, nous n'avons pas connaissance de risques liés au travail forcé ou au travail des enfants dans notre chaîne d'approvisionnement, mais nous prenons des mesures pour identifier, mieux appréhender et répondre à ces risques potentiels.

Pour les fournisseurs existants, BioHorizons UK a lancé un protocole d'identification des secteurs à risque. Ce processus a été lancé avec l'ajout d'un questionnaire dans le dossier exigé de la part de nos fournisseurs, afin d'améliorer le niveau de transparence sur ce sujet et déterminer le niveau de conscience sociale et de respect des normes au sein de notre chaîne d'approvisionnement.

Pour les nouveaux fournisseurs, les normes du code sont intégrées dans le dossier original de sélection des fournisseurs. Les fournisseurs ont l'obligation de confirmer par écrit leur adhésion aux principes de ce code.

Étapes suivantes
Dans le cadre du Modern Slavery Act, nous évaluerons notre relation avec les fournisseurs et étudierons leurs réponses à notre questionnaire afin d'identifier les problèmes et les zones à risque. Dans le cas où un risque réel ou potentiel serait identifié, nous envisageons de lancer des audits fournisseurs et tenterons de prendre contact avec tous les fournisseurs concernés afin d'éliminer les problèmes critiques.